tracker

DAAT : Diagnostic amiante avant travaux

DAAD et DAATL’amiante est un minéral utilisé pendant longtemps dans l’industrie du bâtiment en raison de ses propriétés coupe-feu et isolantes. Plus tard, après avoir conclu qu’il est toxique pour les travailleurs, son utilisation a été interdite à partir de 1997. Il reste toutefois présent dans les constructions avant cette année. Afin de prévenir les risques que ce minéral peut engendrer chez les travailleurs dans le cas d’une rénovation ou d’une réhabilitation de construction, il a été établi une mesure portant sur le Diagnostic amiante avant travaux. Essayons de répondre au pourquoi, quand, par qui et comment de ce sujet.

 Pourquoi l’usage de l’amiante est-il interdit ?

DAAT diagnostic amiante avant travauxEn France, l’interdiction de son usage dans la construction de produits de construction s’est faite progressivement vers la fin des années 70 avant d’être définitivement interdite en 1997. En effet, comme les fibres d’amiante sont très fines, elles peuvent facilement être inhalées pour se déposer dans les poumons. Les risques de maladies respiratoires sont grands pour les travailleurs qui sont en contact permanent avec les anciennes structures. Il est très probable d’avoir l’asbestose, les lésions de la plèvre ou le cancer des poumons après quelques années. Cette interdiction a donc fait l’objet d’une réglementation en vue de protéger la population contre les risques sanitaires provoqués par l’exposition à l’amiante. Une obligation de réalisation d’un diagnostic amiante avant travaux s’impose aux personnes concernées.

Quand doit-on recourir à un diagnostic avant travaux amiante ?

Dans le cas d’une réhabilitation ou d’une rénovation de bâtiment où il est susceptible de percer, de découper ou de démolir certains ouvrages et matériaux, les risques de non réalisation du diagnostic amiante sont grands surtout lorsque le permis de construire du bâtiment en question date d’avant le 1er juillet 1997. Il appartient donc au maître d’ouvrage du bâtiment qu’il soit privé ou public de demander la réalisation de ce Diagnostic avant travaux amiante par un diagnostiqueur ayant reçu une formation et une certification. Lorsque le bâti est mis en vente ou doit être détruit, c’est au propriétaire de demander le diagnostic amiante pour constituer le DTA ou Dossier Technique Amiante. Le rôle du diagnostiqueur est d’analyser les prélèvements sur terrain et d’émettre un rapport détaillé de cette analyse auprès du maître d’ouvrage ou du propriétaire. Si le rapport démontre de la présence de l’amiante sur les lieux, on commence les travaux de désamiantage.

Comment doit se faire un désamiantage

désamiantageSans trop entrer dans les détails techniques, il importe ici de voir les principes portés par les dispositifs réglementaires. Il faut savoir que la loi a classé en différentes classes les matériaux amiantés. Ainsi, le repérage des matériaux de la liste C du décret 2011-629 du 03/06/2011 n’est effectué que dans le cas d’une démolition. Pour les autres cas de travaux, le diagnostiqueur doit rechercher tout l’amiante présent dans les parties répertoriées dans les listes A et B. Le résultat de l’analyse doit être exhaustif afin de sécuriser les travaux et de permettre un désamiantage complet. Si le doute persiste, il appartient à ce technicien d’envoyer un échantillon auprès d’un laboratoire agréé COFRAC.