tracker

Diagnostic amiante après travaux

diagnostic amiante apres travauxEn vertu du code de la santé publique, notamment dans son article R.1334-29-3 du Code de la Santé Publique, il est obligatoire pour chaque propriétaire d’un immeuble ayant fait l’objet d’un diagnostic amiante de repérage de procéder à un examen visuel de l’état des surfaces qui ont été traitées. Il s’agit du diagnostic amiante après travaux, lequel est également opéré par un diagnostiqueur professionnel agréé.

Quand recourir au diagnostic amiante après travaux ?

Lorsqu’il a été conclu dans le rapport de repérage d’amiante que l’immeuble et surtout les parties comme les faux-plafonds, les flocages et les calorifugeages contiennent de l’amiante, il sera effectué une évaluation visuelle de leur état après qu’ils ont été retirés par des spécialistes. Le contrôle visuel sera à la charge du propriétaire et sera confié à un opérateur de repérage certifié.

En quoi consiste ce contrôle ?

Une fois que la zone affectée est nettoyée et que les matériaux d’isolement ou de calfeutrage sont retirés et évacués, l’expert vérifie si tout a été évacué et s’il n’y a plus de résidus de MCA ou matériaux contenant de l’amiante. Il faut savoir que l’étendue de l’examen visuel se limite aux surfaces prédéfinies dans le contrat liant l’expert et le donneur d’ordre (propriétaire, locataire, syndic, chef d’établissement ou maître d’ouvrage).

Ce repérage après travaux a pour objectif de conclure l’achèvement du nettoyage. À tous les propriétaires, il est recommandé de choisir un seul expert pendant toute la durée du contrôle visuel.

Comment est procédé l’examen visuel ?

Le procédé de contrôle visuel est défini dans la norme NF X 46-021 et il intervient avant que les locaux ne soient restitués aux propriétaires. En général, il se déroule en deux étapes. La première consiste à vérifier l’état des lieux avant que l’entreprise chargée de la réalisation des mesures du niveau d’empoussièrement ne fasse son travail et avant que la dépose du confinement ne soit effectuée.

S’il y a une remarque, l’entreprise chargée du retrait de résidus des MCA doit prendre les mesures adéquates. La seconde étape consiste à vérifier la zone concernée après la dépose du confinement. Pour ce qui est de la méthode d’intervention, le professionnel se munit d’outils et d’accessoires de vision.

Il travaille également sous une lumière rasante qui peut provenir d’une torche dont la luminosité est forte. Il sera mentionné dans le DTA des résultats de ce contrôle.