tracker

MENUMENU

Quelle solution pour une fuite d'eau après compteur

Fuite d'eau après compteur

En tant qu’occupant d’un logement en France, est-ce qu’il vous est déjà arrivé de constater une augmentation anormale de votre consommation d’eau sur votre facture ? Si oui, sachez que la cause peut être une fuite d’eau après compteur. Que vous soyez locataire, propriétaire ou copropriétaire, vous devez réagir rapidement pour éviter que cette fuite ne cause des dégâts plus importants.

Que faire ? Qui règle les frais ? Quelles sont les méthodes de détection de fuite utilisées par les experts ?

Qui est responsable d’une fuite d’eau après compteur ?

Lorsque vous habitez une maison, les consommations d’eau enregistrées sur votre compteur sont à votre charge, même si la consommation augmente suite à une fuite invisible. Une fuite d’eau se produisant entre votre compteur d’eau et un logement entraîne des factures d’eau élevées.
En France, la loi du 17/05/2011 impose au service public d'eau d'alerter le client en cas de consommation anormale. Si le compteur est défectueux ou si l’abonné réalise des réparations sur sa canalisation, le montant de la facture sera plafonné. Cependant, il faudra fournir un document attestant qu’un plombier a réparé les fuites (délai d’un mois).

Si vous êtes propriétaire d’une maison individuelle, les surconsommations d’eau suite à une fuite sont à votre charge et vous n’êtes pas tenu d’avertir qui que ce soit avant de réaliser des réparations. Mais, si vous êtes copropriétaire dans un immeuble, vous devez avertir le syndic avant de contacter un réparateur. Il pourra probablement vous donner les contacts d’un réparateur qui maîtrise parfaitement les canalisations de votre appartement.

Si vous êtes locataire et vous avez des fuites d’eau après compteur, vous devez le notifier à votre propriétaire. D’ailleurs, la loi oblige tout locataire à avertir son propriétaire en cas de travaux, même si c’est urgence.

Pour être conforme à la loi, laissez-lui un message même s’il n’est pas joignable par téléphone. Le propriétaire pourrait vous opposer que vous ne l’avez pas prévenu de la situation, et refuser de vous rembourser les sommes engagées.

Si l’origine des fuites est liée à la vétusté de l’installation, c’est votre propriétaire qui réglera les frais, dès lors que vous le prévenez avant de réaliser les travaux. En cas de fuite d’eau provenant d’un trou dans le tuyau d’évacuation ou d’une canalisation usée par le temps, le locataire n’aura rien à payer.

Quelques méthodes de détection de fuite d’eau après compteur

 

Il faudra tout d'abord faire un repérage très précis de la canalisation d'alimentation et ce n'est qu'une fois repérée que nous pourrons procéder à la recherche de fuite d'eau.

Pour diagnostiquer et stopper une fuite d’eau après compteur, nous utilisons plusieurs méthodes : l’ultrason, la thermographie, les colorants (Fluorescéine et Rhodamine B), l’inspection vidéo de canalisation caméra, le gaz traceur et la mise en épreuve des tuyaux de la canalisation. Chaque méthode à ses avantages et ses limites. Par exemple, la thermographie est idéale pour les planchers chauffants, les canalisations d’eau et les radiateurs alors que la technique de l’Ultrason (électro-acoustique) est plus indiquée pour les canalisations enterrées (plastique et métallique).

Comment repérer une surconsommation d’eau ?

Si vos factures d’eau deviennent de plus en plus élevées, vous avez intérêt à repérer le plus rapidement possible l’origine de la surconsommation d’eau. Le premier réflexe que vous devez avoir c’est de relever régulièrement les consommations sur votre compteur d’eau. La nuit, attendez que tout le monde soit couché et que les robinets de chaque pièce soient arrêtés pour vérifier si votre compteur d’eau tourne toujours.

En cas de surconsommation évidente, il convient de rechercher la fuite immédiatement. Si l’origine n’est pas apparente, faites appel à un professionnel.

Attention, les contrats d’assurance fuites proposés par les grandes sociétés d’eau font souvent double emploi et ne couvrent pas tous les dommages. Préférez une assurance multirisque habitation !
Enfin, protégez votre compteur d’eau du gel (laine de verre, blocs de polystyrène, etc.). Protégez également tous vos robinets extérieurs. En cas d'absence prolongée (congé, vacances, mission, etc.), n’oubliez pas de fermer votre compteur d’eau. Ainsi, vous éviterez les mauvaises surprises.