tracker

MENUMENU

Problèmes d’assèchement d’un mur ? Voici nos solutions

Assèchement d'un murQue ce soit dans un local commercial, dans votre cave ou dans votre appartement, vous êtes probablement confronté à des problèmes d’humidité causés par un dégât des eaux, des infiltrations d’eaux de pluie, des remontées capillaires ou la condensation.

Conséquences : mur humide, salpêtre, moisissures, maladies, problèmes d’isolation, etc. Aujourd’hui, le traitement humidité se fait grâce à plusieurs techniques, dont celle de l’assèchement mur.

Elle consiste à utiliser des procédés homologués pour vider le mur de l’humidité qu’il contient. En revanche, les procédés varient en fonction de la cause de l’humidité. Pour ce faire, il est indispensable de réaliser un diagnostic humidité avant toute recherche de solution.

Traitement de l’assèchement mûr : cas des infiltrations d’eau de pluie

Si le diagnostic humidité révèle des infiltrations d’eau de pluie, la première démarche à mener c’est de vérifier l’état de votre toiture afin de vérifier qu’elle ne pas comporte pas de mousses retenant de l’eau. Dans ce cas, appliquez des produits permettant de détruire les mousses. Ils sont disponibles dans les grandes surfaces. Si les ardoises et les tuiles sont cassées et que le matériau est trop poreux, faites appel à un expert dans le domaine pour une réparation plus efficace.

Pensez également à vérifier vos gouttières. Leur obstruction entraîne aussi des infiltrations. Demandez à un professionnel d’inspecter vos conduites d’évacuation pour desceller d’éventuelles fuites. De même, vérifiez vos ouvertures et murs, car leur étanchéité est importante.

Enfin, vérifiez l’état de vos murs. Les petits problèmes comme les joints poreux peuvent être réglés par les bricoleurs avertis, mais si un problème d’étanchéité se pose, il est préférable de faire appel à un professionnel. Ce conseil est aussi valable si les infiltrations apparaissent là où les murs sont enterrés.

Traitement de l’assèchement mûr : cas de la condensation

Ce n’est pas la peine de s’aventurer dans les grands travaux liés à la condensation, si vous ne maîtrisez pas parfaitement le domaine. Faites appel à un professionnel !

Néanmoins, vous pouvez mener des actions pour prévenir et réduire l’effet de la condensation. Par exemple, vous pouvez aérer votre logement pendant au moins 30 minutes tous les jours afin de renouveler l’air. Pensez également à maintenir sa température ambiante à 20 °C. De même, vous pouvez appliquer sur vos murs intérieurs deux couches épaisses de peinture d’étanchéité.

En entendant que le professionnel chargé des travaux applique ses techniques d’assèchement, renforcez l’isolation thermique de vos murs, puis installez un système de ventilation hygroréglable. Le rôle de système est de régulariser le volume d’air entrant et sortant.

Traitement de l’assèchement mûr : cas des remontées capillaires

Le traitement remontées capillaires est le cas le plus problématique pour les bricoleurs. Il faut nécessairement l’intervention d’un professionnel. Rappelons que les remontées capillaires concernent les anciennes maisons et celles qui sont construites en brique. Depuis 1970, la loi impose pour ce type de maison la création d’une barrière étanche à 15 cm au-dessus du sol.

Pour créer cette barrière, il suffit de percer des trous au bas des murs et d’y visser des pipes permettant d’introduire un produit hydrofuge dans le mur. Ensuite, il faut attendre plusieurs mois avant de repeindre les murs et de voir l’humidité disparaitre totalement. Certains professionnels préfèrent utiliser la technique de l’injection sous pression pour résoudre les problèmes de remontées capillaires. Depuis 2004, ces professionnels obtiennent la certification Qualibat.

Traitement de l’assèchement mûr : cas d’un dégât des eaux

Un dégât des eaux peut avoir comme origine une fuite des canalisations, un débordement de lavabo ou une panne de lave-linge. Dans tous les cas, il affecte les murs et crée un problème d’humidité. Pour assécher les murs, le professionnel qui a réalisé le diagnostic peut vous proposer la technique de la centrale d’assèchement. Elle est souvent préconisée lorsque l’humidité des sols remonte dans les murs.