tracker

MENUMENU

Le salpêtre un vrai fléau

SalpêtreLe salpêtre est un véritable « fléau » pour vos murs qui sont confrontés à un problème de remontées capillaires. Combiné avec l’humidité, il peut causer des dégâts considérables dans votre logement. Il est donc important d’éliminer le salpêtre dès ses premiers signes.

Voici l’essentiel à retenir sur le salpêtre

Définition du salpêtre

Encore appelé « sel de pierre », le salpêtre est une substance grisâtre ou blanchâtre qui se dépose sur les murs intérieurs des habitations, plus précisément sur la partie basse et les fondations. Elle se compose d’une forte teneur de nitrate de potassium. Affectant les murs jusqu’à 1 mètre 50 du sol, elle crée la pulvérulence des pierres, le pourrissement du bois et le décollement d’enduit et de plâtre.
Donc, tous les matériaux peuvent être affectés par cette substance. Généralement, elle prend la forme de cristaux et envahit les pièces des logements constamment exposés à l’humidité notamment la cave et la fosse septique. Rappelons que les anciens logements sont plus touchés par le salpêtre. De même, les lieux d’habitation des animaux et les logements ayant servi d’étable sont aussi touchés.

Les causes du salpêtre

Le salpêtre est formé par les remontées capillaires, un phénomène qui se manifeste par l’infiltration des eaux souterraines dans les murs. Ces eaux sont généralement riches en sels minéraux.
Dès qu’elles sont exposées à l’air ambiant, elles se débarrassent de leur humidité et se transforment en nitrate de potassium puis en dépôt blanchâtre.
Plus une pièce est mal aérée, plus le développement de cette substance sera favorisé. C’est aussi le cas pour les pièces exposées en permanence à l’humidité. Par exemple la cuisine et la salle de bain. Les deux principales causes d’apparition de cette substance sont donc les remontées capillaires et la mauvaise aération des pièces.

Les signes qui permettent de reconnaître le salpêtre

Le premier signe qui doit vous alerter sur la présence du salpêtre dans votre maison c’est l’envahissement de vos murs par des substances blanchâtres. Cependant, elles peuvent se décoller sous l’effet de l’humidité. Donc si vous remarquez le décollement du papier peint, les champignons ou l’effritement du plâtre, vous devez vous rendre à l’évidence que le sel de pierre est là.

Il rend vos murs sales, effrite la peinture et dégrade les finitions. Ce qui peut entraîner la formation de fissures. Vous serez donc confronté à un problème de mur humide et par conséquent à l’humidité. Cette forte humidité et la présence de salpêtre rendent votre habitation insalubre à long terme. Lorsque ce phénomène persiste, il peut avoir de graves conséquences sur votre santé, car le sel de pierre est une source d’allergie, de migraines et de problèmes respiratoires chez certaines personnes.

Que faire en cas de salpêtre sur ses murs ?

Lorsque vous vous retrouvez en face d’un problème de salpêtre, le premier réflexe à avoir c’est de l’enlever immédiatement en utilisant une ponceuse ou une brosse métallique. Brossez correctement toutes les zones concernées. Mais, tant que vous n’allez pas régler le problème d’humidité, les dépôts de sel de pierre continueront à apparaître, même si vous effectuez le nettoyage régulier.

Si ce n’est pas encore trop grave, pensez à couvrir la partie concernée avec la peinture anti-humidité ou l’enduit anti-salpêtre, juste après le grattage.
Ensuite, vous devez vous concentrer sur les solutions de pointe qui permettront de supprimer définitivement les remontées capillaires. Cette étape nécessite une bonne maîtrise du problème de remontées capillaires. Il vaut mieux faire appel à un professionnel de l’humidité. Ce professionnel est le seul prestataire qui peut définir le traitement le plus adéquat pour les problèmes d’infiltration d’eau, de remontées capillaires et de salpêtre.

Avant d’intervenir dans votre maison, le professionnel doit procéder à un diagnostic de recherche complet, souvent compris dans le coût de la rénovation. Sans un diagnostic complet des murs extérieurs et intérieurs de votre appartement, vous risquez de dépenser beaucoup d’argent pour un traitement qui n’agira sur le salpêtre que temporairement. Au bout de quelques mois vous aurez encore le même problème, ou pire que le premier cas.

Quelques traitements anti-salpêtre

Comment traiter le salpêtre ? Cette question revient régulièrement sur les sites d’aide à la réalisation des travaux de décoration intérieure. En effet, il existe de plusieurs traitements de l’humidité, mais tous ne règlent pas définitivement les remontées capillaires et le salpêtre. D’où l’importance de laisser libre cours au professionnel engagé pour les travaux de choisir la méthode qui répond exactement à votre problème

Il est important de commencer par agir sur la cause. Parmi les traitements reconnus pour traiter les causes du salpêtre, on peut citer :

    – La technique de l’assèchement des murs : elle permet de vider régulièrement le mur de sa teneur d’eau grâce à la centrale d’assèchement, un boitier électronique installé sur le mur et basé sur le phénomène d’électro-osmose.
    – La méthode de drainage du terrain et/ou de la maison : elle consiste à arrêter les remontées capillaires grâce à un tuyau installé dans le sol dont le rôle est de drainer les eaux souterraines et les eaux de pluie.
    – Le traitement par injection de résine ou de silicone : grâce à cette méthode, la silicone ou la résine est injectée dans les canaux capillaires par le biais de seringues spécifiques.
    – Le cuvelage.
    – La membrane d’étanchéité.

Il faut également régler le problème d’aération des pièces concernées en installant un système de ventilation intérieure. Les plus populaires sont : la VMC simple flux, la VMI, la VMR, la ventilation (VMC) double flux et le puits provençal.
Pour protéger vos murs, vous devez faire disparaître les traces de salpêtre. Selon le cas, vous pouvez appliquer l’enduit anti-humidité ou la peinture anti-humidité, ou encore hydrofuge de surface. Ainsi, ils auront l’aspect souhaité après la rénovation de votre maison ou l’application des finitions.

Quelques traitements de surface

Contrairement aux traitements cités ci-dessus, notamment l’assèchement, l’injection de résine et le drainage, les traitements de surface permettent de combattre l’humidité de façon artificielle. Ils peuvent également compléter l’action des traitements de base afin de donner une finition esthétique aux murs.

Rappelons qu’un enduit atteint par le sel de pierre est définitivement contaminé. Il faut donc le retirer complètement. Si vous ne le faites pas, le salpêtre réapparaîtra au bout de quelques jours, même si vous appliquez une peinture anti-salpêtre.

Attention, le traitement des causes de l’apparition du salpêtre est suivi d’une période de séchage complet des murs qui peut durer plusieurs semaines. Ce n’est qu’après cette période que vous pouvez poser le nouvel enduit. Dans le cas contraire, l’enduit n’adhérera pas correctement sur un mur humide et l’eau qu’il contient l’endommagerait. Vous serez obligé de tout reprendre à zéro, avec le risque de dépenser plus.

Avant de reboucher les fissures avec l’enduit de rebouchage, n’oubliez pas de nettoyer les murs en brossant correctement les parties affectées, comme décrit plus haut. Ensuite, appliquez l’enduit anti-salpêtre sur les murs avec un rouleau ou un pinceau. Après séchage, embellissez vos murs avec le matériau de votre choix : papier peint, peinture, etc.